• 07 81 38 72 20
  • This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Je suis le compagnon qui ouvre la porte, entre et m'assois à côté de celui qui est assis et qui travaille. Et qui m'assois à côté de celle qui est assise et qui travaille. Debout à côté de celui qui est debout. Courbé à côté de celui qui est courbé. Je suis celui qui entre et qui viens parler de la vie. Et tu peux me dire tout ce que tu veux me dire du plus secret de tes espoirs et de tes désirs (j'espère bien que tu as encore des espoirs et des désirs ; et si tu n'en as plus je t'en donnerai). Le patron ne me voit pas et je suis assis à côté de toi et je chuchote. J'apporte les forêts, les mers et les montagnes. Avec toi, je regarde le jour gris à travers les vitres de ton bureau. Je tape sur le clavier de l'ordinateur et je t'aide dans ton travail. Je suis avec toi quoi que tu fasses et je te dis que le champ de blé, les prés fleuris, les glaciers, les torrents et les forêts de hêtres sont pour toi et t'appartiennent honnêtement avec toute leur pureté comme ils appartiennent au saint des saints. Je suis le compagnon en perpétuelle révolte contre ta captivité, qui que tu sois, et si tu n'es pas révolté en toi-même, soit que le travail ait tué toutes tes facultés de révolte, soit que tu aies pris goût à tes vices, je suis révolté pour toi malgré tout pour t'obliger à l'être.

Jean Giono
Image
Photo Mai 2020 : Enfin la pluie !
© 2022 Sylvain Rochex - Textes et images.